mercredi 4 avril 2007

Conduire

Au sud : on revndique le droit à l'infraction

Les Bidaouis sont pris en otage. Les chauffeurs des vielles Mercédès 240 blanches, des Fiat Uno, Peugeot 205, etc. rouges, des anciens bus RATP verts rebaptisés Medina bus font grève.

Les professionnels du transport marocains ont peur de l'application du projet du nouveau code de la route. Ils estiment que :

- Le permis de conduire, une fois acquis, est pour la vie, et donc, l'idée d'un permis à points est inacceptable et son retrait est une atteinte aux droits !,

- Les amendes sont excessives, et compte tenu de la faiblesse du pouvoir d'achat des marocains, les pratiques malsaines seront étendues !

- La surcharge des camions et le dépassement du nombre de personnes autorisé à transporter permet d'améliorer uniquement la rentabilité de leurs affaires !

- Et, en fin, puisqu'il n'y a pas assez d'infrastructures, les chauffeurs doivent conduire des heures et des heures sans repos !

Que revendiquent-ils au juste? le droit à polluer, le droit à l'infraction ou bien simplement le droit à tuer les citoyens?

Le bon côté de cette grève, la qualité de l'air de la ville s'est améliorée et la circulation était, un peu, plus fluide !

Au nord : La science avance à grand pas

Le rêve de l'ONCF a été exhaussé par un TGV d'Alstom qui file à 574,8 km/h!

5 commentaires:

Anonyme a dit…

La grève!ca va durer combien de temps?mais heureusement que mon boulot est à deux pas de chez moi!!
j ai entendu dire que c est un code de route SUEDOIS,si c est vrai je trouve quand même que c est exageré de l'appliquer au Maroc dont le reseau routier est aussi médiocre que celui de "Sangafoura!!!
Rose

Mohamed El Kortbi a dit…

Rose

Singapour est un pays qui connait un développement économique remarquable.

Anonyme a dit…

Je sais pas pourquoi,ce pays est toujours lié dans ma tête à la pauvreté?!pourtant il connait une réussite economique extraordinaire,et non seulement il est developpé,mais il est en plus beau,c est le pays de belles couleurs et des beaux visages toujours souriants.
Rose

hmida a dit…

Pendant que les chauffards revendiquent le droit à polluer et à tuer sans crainte, notre ONCF exerce pleinement le droit de MENTIR sans honte à ses clients, sans crainte d'être sanctionné. Monopole oblige!

Ni le privé ni le public ne roule bien dans ce malheureux pays!

Mohamed El Kortbi a dit…

C'est un peu vrai cette pub de l'ONCF avec des chevaux qui devancent un train!

Caricature

Caricature
Naji El Ali