dimanche 28 octobre 2007

Une pause poétique


مـِسـْبـَحـَـــة ُ الـرَّئـِيـــسْ . . . !

Le chapelet du président

فــي لـَيْـلــَــةٍ مــِــنْ حـَالـِـــكِ الـلـيـْــــلاتِ . . .

Dans une nuit sombre

صـَلـَّيـْــــتُ ثــُــمَّ نِـمـْـــتُ فــي سـُبـَــــاتِ . . .

J'ai prié et je me suis endormi profondément

وَجـَــــدْتُ سِـبـْحـَـــة َ الـرَّئِـيــــس ِ

J'ai trouvé le chapelet du président

فــــي يــَــدي . . .

dans mes mains

قـَـــرَّرْتُ ذِكـْــــرَ الله ْ. . .

J'ai décidé d'invoquer Dieu

أمـْسَـكـْـــتُ بـالـحـَبـَّـــــاتِ . . .

J'ai pris les perles

وَجـَدْتـُنـِــــي أقــُـــولُ : " ذاتـِـــي

Je me suis retrouvé en train de dire "moi-même

ثــُــمَّ ذاتـِــي ثــُـمَّ ذاتــِــــي . . ." !

puis moi-même, moi-même

و بـَعـْـدَهــَـــــا كــَــــرَّرْتُ وِرْدَا ً آخــَــــــرَا . .

et après, j'ai récité une autre prière

فـَقـُلـْتـُهــَـــــــا : " لـَذ َّاتــِــــــي . . . "

et j'ai dis "mes plaisirs

كـَرَّرْتـُهــَــــــا ألـْفــَـــــا ً مــِـــــنَ

الـمـَـــــرَّاتِ . . .

je l'ai répété des milliers ... de fois

ثــُـــمَّ انـْـتـَبـَهــْـــــتُ فـَجــْــــــأة ً . . .

Soudain, je me suis rendu compte

و قــُلــْـــــتُ : " ذَاكَ حـُلـْـــــمُ لـَيــْــــل ٍ

سـَـــــئٍّ مــَــــا أقـْبـَحــَـــــهْ . . .

Et j'ai dis "ce n'était qu'rêve de nuit ... mauvais ... quelle horreur"

هـَــلْ يـَمْـلـُــكُ الـرَّئِـيـــسُ – أصـْـلا ً –

مِـسـْبـَحــَـــهْ

En fait, est ce que le président détient un chapelet?

Lire également : http://www.arahman.net/

11 commentaires:

Naim a dit…

Salut Mohamed

L'Egypte a toujours su produire des poètes contestataires qui utilisent l'espace de libertés qui leur reste.
Ce poète est une découverte.

Merci.

Mohamed El Kortbi a dit…

Merci Naim

Abderrahmane Youssef a un grand talent

Larbi a dit…

j'aime beaucoup! plein de sens et bien récité!
bravo!

Mohamed El Kortbi a dit…

Hada Larbi bynana ... ya marhba ya marhaba!

7didane la7rami a dit…

Cet aprèm il n'y avait pas la traduction en français :)

Mon prféré est toujours le trublion Ahmed Fouad Najm ;)

Mohamed El Kortbi a dit…

J'ai essayé de traduire ce poème !

Je vais te trouver une poème d'Ahmed Fouad Najm !!!

7didane la7rami a dit…

J'avais 3 recueils de lui, mais les gentils amis qui empruntent les ont pomé

Mohamed El Kortbi a dit…

tu peux trouver des recueils de poésie dans l'une des librairies arabes sur la rue entre Jussieu et l'Institut du Monde Arabe, juste après le concessionnaire de voiture !!!

Anonyme a dit…

Très joli poème,très beau poète:belle et confiante voix,regards fixés et concentrés!
Je m'etonne de cette liberté d'expression dans le pays de Moubarak!!
Merci beaucoup pour ce moment poètique!
ROSE

Sélim a dit…

Merci pour la traduction cher Ami
Trés beau :)

Fhamator a dit…

J'ai bien rigolé....
quand la critique n'est pas permise, Seul le rire et la dérision restent...

Ketrat al hame katda7hek.

Fhamator

Caricature

Caricature
Naji El Ali