mardi 19 février 2008

Blog en grève contre l'arbitraire ! Ini Akhtartouka Ya watani (Marcel Khalifa)

3 commentaires:

reda_ea a dit…

excellente chanson d'un tres tres bon artiste (wakha ca fait looooongtemps masme3touch ... ca me rapelle l'enfance)

Naim a dit…

Il y avait un malentendu dans ton commentaire. Il fallait lire la phrase suivante.

A bientôt.

P.S: merci pour la belle chanson

FouadSousLeTapis a dit…

Double peine : Sana Guessouss condamne Fouad Mourtada


Quelle est la différence entre Sana Guessous et le juge qui a condamné Fouad Mourtada ?


Aujourd'hui SANA GUESSOUSS, l'animatrice de l'émission hebdomadaire blogoma sur Radio Aswat, nous a servi une rediffusion de l'enregistrement avec Mohamed Laroussi du 15 décembre 2007 où il est question de big blag blog et de pronostics sur les blog awards.

Sana Guessouss n'a rien annoncé à ses auditeurs. Pas un seul commentaire sur le pourquoi de cette rediffusion ni sur le reste... Pas un mot sur le seul sujet de la blogoma depuis une semaine : Fouad Mourtada. Ni sur les fermetures et les grêves de blogs. Ni sur le débat qui fait rage et la mobilisation chez Larbi.

Il y aurait beaucoup à dire sur la partialité et le manque de professionnalisme de cette journaliste et de son émission. Mais restons en pour l'instant à sa lacheté.

Et vous voulez qu'on face confiance à cette élite là ?
Non Messieurs, le débat ce n'est pas le régime monarchique marocain. C'est la lacheté, l'immaturité, la corruption dans l'âme des cadres et des élites marocaines. La monarchie reste le moindre mal pour notre beau pays.

La moindre des choses pour un journaliste c'est d'informer. Pis un journaliste spécialisé sur la blogoma doit, a le devoir de, informer sur ce qui s'y passe ... hélas, nous n'avions droit cette fois, et exlusivement cette fois, ni au compte rendu concernant ce qui été publié pendant la semaine ni aux ditribes habituelles à la Laurence Boccolini, l'animatrice du maillon faible ... juste une rediffusion sans précision sans un mot !

Sana Guessouss peut avoir une opinion différente ! Mais son devoir est d'informer, de donner les diverses opinions.

Aujourd'hui elle démontre sa lacheté et son opportunisme et absence totale d'ethique et de déontologie et du même coup inflige une deuxième peine au pauvre FOUAD MOURTADA.

Caricature

Caricature
Naji El Ali