lundi 4 février 2008

Morceaux de choix - Mohamed Nedali

Plongé dans le Roman de Mohamed Nedali, mon neveu de 11 ans, me demanda ce que je lisais. Je lui ai résumé vaguement l'histoire de Thami, jeune, révolté contre le père dominateur, a quitté l'école pour devenir apprenti boucher. Ma surprise fut grande quand mon neveu me rétorqua " Il est chanceux !" En fait, mon neveux trouve abrerant le fait d'apprendre l'histoire, la géographie, etc. puisqu'il souhaite dessiner des voitures, plus tard !

Thami plonge dans le monde du charme, ses errances dans le souk Semmarine, ses virés chez Rahma, sa protectrice et son informateur, sa passion pour Zineb, sa cliente mariée au vieux soldat, ses rencontres fugitives avec Halima, puis la visite éclaire de Nadia, et enfin, Kalthoum, l'épouse, modèle, choisie par le père.

La relation de Thami avec son père devient très tendue suite à la délation du Moqadem (agent d'autorité locale) jaloux. Il avoue à son père son amour interdit pour Zineb. Le père voit en cet enfant une punition divine et il le chasse de la maison familiale. Son errance le conduit chez sa vielle amie. Il quitta, en fin, la ville dans les bras de sa bien aimée.

lire aussi :
Morceaux de choix



7 commentaires:

Anonyme a dit…

sale arabe

Mohamed El Kortbi a dit…

Anonyme ... je ne peux pas être sale puisque je fais mes abullitions cinq fois par jour !

Alphast a dit…

Il y a des miséreux de l'intellect comme il y a des miséreux du porte-monnaie. Je suis désolé qu'un minable se soit permis d'utiliser notre belle langue commune pour exprimer (bravement couvert par son relatif anonymat) un commentaire aussi inapproprié que mentalement déficient. Que ce crétin patenté se soit permis de le faire sur ton blog, et non pas sur une de ses propres productions en dit long sur la validité de son propos.

La seule chose qui m'attriste vraiment est que ce genre d'attitude t'ai poussé à choisir de retourner au pays. Non pas que je trouve la démarche mauvaise, bien au contraire. C'est juste la raison de celle-ci qui me fait honte, en tant que Français, en tant qu'Européen et en tant qu'Humain.

Amitiés,
Jean-Baptiste

Mohamed El Kortbi a dit…

Merci Jean-Baptiste, tes mots vont directement au coeur.

dudul31 a dit…

Aujourd'hui j'ai failli me faire agresser par un "maghrébin" (Accessoirement avec une voiture que jamais je ne pourrai me payer) car j'aurai dû le laisser passer alors que j'avais la priorité puis engagé dans la voie :

"Tu vois pas que jsort ?"
"Tu ne vois pas que je rentre ?"
"Vasy tu fait le malin ?!"
Et la il commence à sortir de la voiture

J'accélère et je pars comme un lache
Est ce que ça vaut la peine de se battre pour ça ?

Sauf que voilà, encore une fois et comme tout le monde : J'ai baissé la tête et je suis parti.


Autant entre personnes civilisé et intégré, on se serait insulté comme des poissonnier autant, dans ce cas, je me serais fait casser la tête… Voir pire….


La dernière fois, c'était dans le tram au Arènes (Toulouse), une bande d'animaux (désolé il n'y a pas d'autres termes !) avec une attitude très agressif en train de mettre le bordel à l'intérieure. Je lisais la peur dans les yeux des gens. Encore une fois, ils baissaient la tête… Moi aussi.


Je suis étranger, j'ai fait des études et je me suis intégré.
Pourquoi je vous raconte tout ça sur un article sans rapport ?
J'avais envi d'en parler car je commence à en avoir marre.

voici une bonne étude sociologique qui est, à mon sens, prédiction de se qu'attend la France si personne ne réagit à temps !

http://hikoum.wordpress.com/2010/10/21/le-kosovo-analyse-historique-et-sociologique-2/

Anonyme a dit…

Il est le seul a pensser cela ¡¡¡ rêveille toi et ton coeur ne regarde que toi

Anonyme a dit…

Enfin une réponse sensée.
J'ai lu attentivement votre lien. Ca fait froid dans le dos. En fait on peut comparer cela à la théorie de Darwin : les espèces les plus menacées finissent toujours par disparaitre..

Caricature

Caricature
Naji El Ali